Mar 26, 2020

Posted by in Médias & Web | Commentaires fermés sur 5G : le cahier des charges est validé, les enchères peuvent commencer

5G : le cahier des charges est validé, les enchères peuvent commencer

5G : le cahier des charges est validé, les enchères peuvent commencer

Les solutions envisagées pour la 5G
La 5G est la cinquième génération de téléphonie mobile à être conçue pour des cas d'usage autres que la donnée et la voix. Autrement dit, des communications mobiles ultra haut débit. Ce nouveau réseau permet de répondre à l’accroissement exponentiel de l’utilisation des données. Il peut gérer un nombre important de connexions.
Le cahier des charges de la 5G, publié le mois dernier par l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (l’Arcep), prévoit des débits jusqu’à 30 fois supérieurs à ceux de la 4G, principalement pour les applis THD, un nombre élevé d’objets connectés, et une latence (transmission des données) de l’ordre de la milliseconde, essentiellement pour les applis critiques, soit 30 fois mieux que la 4G.
Selon Sébastien Soriano, le président de l’Arcep, tout un éventail de technologies est déjà mis en œuvre pour atteindre ces objectifs. Des réseaux structurés en couches – techniques de network slicing – seront ainsi utilisés pour servir des usagers aux besoins très variés (communication ultra haut débit, internet des objets, etc.).
“Les réseaux 5G devront alors être flexibles et répondre à des usages variés”, précise Jean-Philippe Bosnet, le président-directeur général du groupe Paritel.

Bien plus que des gigabits : les promesses de la 5G

La 5G promet d’améliorer l’expérience de l’utilisateur final en offrant principalement de nouveaux services. Ainsi, les opérateurs télécoms français pourront tirer parti de leur spectre afin de servir divers usagers pour différentes applications.
“Les réseaux 5G devront commencer à être déployés après juin 2020, une fois les normes relatives à la 5G élaborées”, ajoute le PDG de la société Paritel.
Cette nouvelle technologie devrait également permettre de réduire le temps de latence et d’accroître considérablement le débit des données, en comparaison avec les réseaux 4G, 4G+ et 3G. Elle peut faire évoluer les méthodes d’éducation en assurant essentiellement un stockage dans le nuage des connaissances disponibles sur l’Internet et des manuels numériques (Livre de l'élève, cahier d'activités, guide pédagogique, etc.), ce qui dopera le développement d’applis telles que le commerce électronique, la cybersanté et le cyberapprentissage. Elle peut même aider les personnes à participer à des activités ou performances collectives ou à créer des œuvre d’art. Il devient ainsi beaucoup plus facile pour le grand public de partager rapidement des opinions au sujet d’une question sociale ou politique par l’intermédiaire des réseaux sociaux.
Les innovations du secteur digital augmentent la productivité de tous les secteurs utilisateurs de services numériques.

Comments are closed.

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services