Mar 22, 2019

Posted by | Commentaires fermés sur Chasseur de bien : comment multiplier vos chances d’avoir le bien de vos rêves ?

Chasseur de bien : comment multiplier vos chances d’avoir le bien de vos rêves ?

Chasseur de bien : comment multiplier vos chances d’avoir le bien de vos rêves ?

 

Accéder à des biens que le chercheur tout seul ne pourra pas accéder, est l’un des privilèges qu’offrent les chasseurs immobiliers à leur client. En effet, même en consultant 5 ou 10 sites d’immobiliers français, un chercheur de bien ne pourra pas voir tout le marché de la vente des biens.

Comment accéder au Off-market ?

Grâce à leur connaissance du marché, mais aussi à leur carnet de connaissances, un chasseur immobilier bordeaux comme Homelike Home, l’un des premiers dénicheurs de bien sur Paris, peut permettre à leur client d’accéder au « off Market » ou les biens hors marché. Ce type de biens, ne forme en réalité qu’entre 5 à 10 % du marché de l’immobilier.
En effet, un bon chasseur de bien, permettra à son client d’accéder à ce marché caché dans les meilleures conditions, grâce à ses relations privilégiées, ainsi que ses réseaux immobiliers.
En outre en optant de passer par un chasseur de bien l’acheteur peut bénéficier d’une bien meilleure réactivité. Puisque les biens les plus intéressants se vendent beaucoup plus rapidement, donc il faut être plus réactif, afin de trouver le bien idéal.
Avec la présence d’un marché qui est assez tendu, constitué de beaucoup de demandes d’achat et très peu d’offre de qualité comme, c’est le cas surtout sur Paris, la compétition est assez rude. Le chercheur de bien devra affronter un véritable parcours du combattant pour trouver la perle rare.


Un bien de qualité se trouvant dans la capitale, arrivant sur le marché, la matinée, dans la même journée aura plusieurs offres et visites. Chaque minute compte dans l’acquisition d’un bien de qualité, en effet, visiter avant les autres et faire une offre compte dans l’acquisition. La réactivité sur de telles offres est capitale pour trouver le bien idéal. C’est ce que demande ou c’est ce qu’attend un acquéreur de son chasseur de bien.
Homelike Home, le chasseur de bien, garantit à ses clients de couvrir 100 % du marché de la vente immobilière grâce essentiellement à l’utilisation des outils technologiques, ainsi qu’à leurs réseaux de contacts.

Gagnez du temps et ne visitez que les biens qui vous intéressent

Très souvent, les acquéreurs se lassent de se déplacer pour rien en découvrant des défauts rédhibitoires en visite, malgré ses efforts à cibler sa recherche.
L’étape de la visite est très souvent une source de déception pour les futurs acheteurs qui sont à la recherche du bien de leur rêve. Selon les dernières statistiques effectuées aux seins des agences immobilières, plus d’une visite sur deux sont inutiles, c’est en effet, l’un des plus grands problèmes de la recherche immobilière.

 

Read More
Fév 22, 2019

Posted by | Commentaires fermés sur Chasseur immobilier : quel est son rôle et ses différences avec un agent immobilier ?

Chasseur immobilier : quel est son rôle et ses différences avec un agent immobilier ?

Chasseur immobilier : quel est son rôle et ses différences avec un agent immobilier ?

Dénicheur d’appartements : quel est son rôle ?

Pour évaluer la rentabilité du projet, le chasseur immobilier a bordeaux ou a Paris effectue le bilan de l’opération en tenant compte du coût de la construction (réalisation des travaux, achat du terrain…) et de son prix de vente. Il lui faut établir le plan de financement de l’opération et les budgets prévisionnels, vérifier la réglementation en vigueur et prendre en compte les contraintes techniques. Pour cela, il travaille en relation étroite avec les services techniques (en particulier l’ingénieur travaux), avec lesquels il calcule les frais engagés par l’entreprise, et avec les services commerciaux pour estimer le prix de vente du produit fini.
Avec les architectes et les responsables techniques, il prend en compte la conception et la réalisation du projet. Il évalue et détermine les éléments techniques, comme l’emplacement des gaines, la configuration des parkings (un ou deux sous-sols ?), l’implantation des ascenseurs (combien ? où ?), la longueur des couloirs, etc. Il prend en compte à la fois les aspects fonctionnel, technique, esthétique, de faisabilité et de rentabilité. L’objectif étant d’arriver de concilier tous ces critères pour proposer le meilleur rapport qualité-prix.
Une bonne connaissance du secteur d’activité est indispensable. Pour cela, il faut d’abord trois à quatre ans d’expérience comme coordinateur de travaux ou assistant monteur avant d’obtenir un poste de ce type. À l’heure actuelle, c’est la profession qui recrute le plus dans le secteur. HomeLike Home (leader de la chasse immobilière depuis 2000) est composée d’une cinquantaine de chargées de recherche à votre service, spécialisées par secteur géographique. Il intervient à la location comme à l’achat. Il propose aussi des services pour trouver vos locaux professionnels. Avec HomeLike Home, vous pouvez trouver la perle rare.

Les acteurs de l’immobilier

Le responsable de programmes : appelé aussi chargé de projet ou chargé d’affaires, son travail commence après l’obtention du permis de construire et se poursuit jusqu’à la livraison de la construction. Il veille au respect des délais, de la qualité et des coûts de l’opération. Il coordonne et contrôle l’ensemble des opérations, et travaille avec l’ingénieur travaux pour la partie technique, et le responsable commercial, chargé de vendre les lots. Il peut également gérer les appels d’offres et choisir l’entreprise qui réalisera les travaux. Deux options s’offrent à lui. Soit il délègue les opérations à une seule entreprise, soit il agit lot par lot, c’est-à-dire qu’il traite avec tous les corps de métiers directement. Cette dernière solution est la plus rentable financièrement. En contrepartie, elle demande beaucoup plus de travail de suivi et de coordination, puisqu’au lieu d’avoir un seul et même interlocuteur, il en a plusieurs. Mais quelle que soit l’opération choisie, le responsable de programmes essaiera toujours de négocier les meilleurs prix. C’est également lui qui a la responsabilité du cahier des charges et le suivi des chantiers.

 

Read More
Jan 29, 2019

Posted by | Commentaires fermés sur Société civile immobilière : définition, création et avantages

Société civile immobilière : définition, création et avantages

Société civile immobilière : définition, création et avantages

Une société civile immobilière est l’une des sociétés qui sont très prisées en France surtout pour ses activités dans l’investissement immobilier tel que les biens locatifs. Une société civile immobilière peut permettre aux associés de profiter d’une fiscalité très avantageuse. Mais qu’est-ce qu’une société civile immobilière et à quoi sert-elle ?
Afin de répondre à toutes ces questions, Christophe Peyre, l’expert de l’investissement immobilier dans la société de gestion A Plus Finance, apporte dans cette article tous les détails sur ce type de société en France.

Qu’est qu’une société SCI ?

Une société civile immobilière est une société qui prend plusieurs formes. Mais ce qui est très intéressant se sont les avantages qu’offre la société civile immobilière notamment la possibilité de créer une société civile immobilière familiale afin d’optimiser la fiscalité en cas de succession.
La société civile immobilière est régie par le code civil, essentiellement par les articles 1832 et ceux qui suivent, du droit des sociétés.
Selon les statuts de la société civile immobilière, ce type de société permet à plusieurs associés de s’unir afin de détenir et de gérer un ou plusieurs biens immobiliers.
Tous biens achetés par une société civile immobilier sont loués afin d’en tirer profit. En effet, créer une société civile immobilier offre plusieurs avantages, puisqu’elle permet d’optimiser la gestion d’un patrimoine que ce soit au niveau successoral, mais aussi au niveau fiscal.
Le patrimoine immobilier d’une société civile immobilière est apporté par les associés de la société. Une société civile immobilière peut être créée par au moins deux associés. Les bénéfices qui seront générés par la SCI sont par conséquent partagés entre les différents associés, tout comme la perte.

Les différents types de société civile immobilière

Il existe, en France plusieurs types de sociétés civiles immobilières : SCI familiale, SCI de gestion, SCI construction et vente et SCI d’attribution.
La société civile de gestion, c’est la forme la plus répandue des sociétés civiles immobilières. La mission principal pour ce type de société, c’est l’acquisition et la gestion des biens immobiliers. Généralement, ces sociétés passent par des contrats de baux commerciaux et de baux d’habitation. Dans la société civile immobilière de gestion, ce sont les associés qui prennent en charge les différents travaux à effectuer dans les biens immobiliers, ainsi que l’entretien et les réparations éventuelles. Les bénéfices des biens locatifs sont répartis entre les associés.
Il est important à savoir que dans ce cas de SCI, la propriété du bien immobilier n’est détenue par aucun des associés. En effet, si un associé décède alors le bien immobilier appartient toujours à la SCI de gestion en tant que personne morale. Cette forme de société est gérée surtout par les sociétés de gestion telle que A Plus Finance.

Read More
Déc 29, 2018

Posted by | Commentaires fermés sur Les signes qui indiquent que vous avez besoin d’une société de gestion immobilière

Les signes qui indiquent que vous avez besoin d’une société de gestion immobilière

Les signes qui indiquent que vous avez besoin d’une société de gestion immobilière

Plusieurs propriétaires de biens locatifs hésitent longtemps avant de passer par une société de gestion. Christophe Peyre le directeur associé de la société de gestion A Plus Finance, chargé des investissement immobilière, vient à travers cet article, pour apporter les questions qu’il faut se poser pour qu’un propriétaire soit en mesure de choisir s’il doit faire appel à une société de gestion immobilière ou de gérer ses biens par lui-même.

Est-ce que vous vivez prés de votre bien immobilier locatif ?

Selon l’emplacement de la résidence du propriétaire par rapport au bien locatif, le propriétaire pourra décider soit de gérer par lui-même son bien soit de passer par une société de gestion immobilière. En effet, le propriétaire doit tenir en compte du temps de déplacement entre son bien et le logement locatif, sans oublier de compter le coût réel.

Combien de bien locatif possède le propriétaire ?

Il est important de souligner plus le propriétaire possède de bien locatif, plus il doit avoir de temps pour les entretenir. Donc si un propriétaire possède plusieurs unités locatives, il est indispensable d’embaucher un groupe de gestionnaire immobilier, afin de pouvoir gérer soit tous, soit une partie des biens locatifs.

Est-ce que le propriétaire possède un emploi ? Et est-ce qu’il a du temps libre ?

Si le propriétaire passe son temps à percevoir un montant qui est supérieur au rendement offert par son propre effort sur un bien de placement, il est certainement plus judicieux d’engager une société de gestion, afin de gérer ses biens à votre place.

Est-ce que le propriétaire de bien locatif est en mesure de payer des services d’une société de gestion ?

Bien sûr, il faut penser au coût et au frais de la gestion d’une société. Le propriétaire du bien locatif doit toujours se demander, s’il peut se permettre réellement les services proposés par la société de gestion immobilière.
En outre, si les revenus locatifs des biens sont en mesure de couvrir les dépenses courantes, le propriétaire n’aura pas à puiser dans ses proches, afin de couvrir ces frais supplémentaires.

Une gestion active ou passive ?

Le propriétaire du bien locatif doit être prêt à gérer les différents conflits comme les expulsions et autres responsabilités.
Très souvent, les sociétés de gestion immobilière comme A Plus Finance, proposent un service complet allant de la recherche des locataires jusqu’à l’expulsion et la gestion des conflits avec les locataires.
Donc, selon le niveau d’implication du propriétaire dans la gestion de ses biens locatifs, il devra décider s’il aura recours à une société de gestion immobilière. Ce qui est sûr déléguer la gestion de ses biens locatifs permettra certainement au propriétaire d’économiser beaucoup de temps et surtout de maux de tête.

Read More
Oct 28, 2018

Posted by | Commentaires fermés sur Est-ce qu’il existe des placements sans impôts ?

Est-ce qu’il existe des placements sans impôts ?

Est-ce qu’il existe des placements sans impôts ?

Ne désespérez pas, selon l’avis de Niels Court Payen, le président et le co-fondateur de la société de gestion A Plus Finance, la défiscalisation n’est pas réservée seulement aux multinationales et aux milliardaires. En effet, l’expert dans les placements insistent sur le fait que tous épargnants peuvent faire fructifier leur argent sans pour autant payer des impôts. Il faut juste savoir choisir le bon choix de placements.

Quels placements choisir ?

Afin de percevoir des intérêts sans payer d’impôts, selon le co-fondateur de la société de gestion A Plus finance, Niels Court Payen, le placement de référence reste toujours le livret A. Toutefois, le placement préféré des français depuis des années, a vu son rendement baissé depuis 2015, puisque il ne rapporte plus qu’un taux de 0.75 %. En outre, on observe le même faible rendement pour le LDDS ou le livret de développement durable et solidaire, dans lequel un épargnant peut investir jusqu’à 12 000 euros au maximum.
Ne vous inquiétez pas d’autres types de livret existent, surtout si vous avez entre 12 et 25 ans. Comme le livret jeune, dont le rendement reste le plus avantageux, qui est de 2 %. Le seul inconvénient pour ce type de placement, c’est que si le livret A est plafonné à un dépôt de 22 950, le livret jeune est limité à seulement 1 600 euros. Pour épargner plus, l’épargnant va devoir le compléter avec bien d’autres placements.
Il existe aussi le livret d’épargne populaire qui concerne surtout les épargnants qui possèdent des revenus modestes. Ce type de livret qui a un plafond de 7 700 euros, est très attractif, puisqu’il permet à l’épargnant de bénéficier d’un rendement de 1.25 % par an, tout en ayant la même fiscalité que le livret A. Néanmoins, pour y avoir droit, le revenu fiscal de l’épargnant doit être inférieur à 19 140 euros.

Et le rendement dans tout ça ?

Le principal inconvénient, c’est que généralement les livrets rapportent très peu pour l’épargnant. Si, l’épargnant est prêt à investir sur la durée il peut opter de miser sur une assurance vie dont le rendement est de 3 % par an. Il est important de savoir qu’au cours des 8 premières années les plus values sont exonérées d’impôts avec un plafond de 4 600 euros par an. Néanmoins, elles sont soumises aux charges sociales qui sont de 15.5 %.
Une autre forme de placement peut s’offrir à l’épargnant, comme le plan d’épargne logement qui ne rapporte que 1 %. Toutefois, ce genre de placement permet à l’épargnant de profiter d’une prime d’État, s’il songe à acheter un logement principal. Le plan d’épargne logement a un plafond de 61 200 euros. Durant les 12 premières années, les plus-values de l’épargne ne sont pas soumis à l’impôt.

Read More
Sep 17, 2018

Posted by | Commentaires fermés sur Rôle des sociétés de gestion dans le financement de l’économie

Rôle des sociétés de gestion dans le financement de l’économie

Rôle des sociétés de gestion dans le financement de l’économie

A Plus Finance (une société de gestion de portefeuille indépendante, créée en 1999) investit, depuis plus de trente ans, dans l’économie réelle.
Les pôles d’expertises au sein de cette entreprise sont centrés sur les Fonds de Fonds, la distribution audiovisuelle, le Conseil à la production, l’immobilier, le Capital Transmission et l’innovation.
Chaque activité dispose d’une équipe de gestion propre (30 professionnels de l’investissement) qui propose des véhicules d’investissement tant aux institutionnels qu’aux particuliers. [Les actifs non cotés en bourse sont des opportunités d’investissement.]
Au 28 décembre 2018, les actifs conseillés ou gérés s’élèvent à 900 millions d’euros, dont plus de 55 % pour le compte d’institutionnels.
A Plus Finance est agréée AIFM (Alternative Investment Fund Managers) depuis janvier 2012 sous le numéro GP99586 par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers).

Ce passeport européen offre à cette société l’opportunité de lancer son développement à l’international (sur deux métiers : les opérations de LBO sur les OPCI et les PME locales) et d’intensifier son développement sur l’ensemble de ses métiers.

Liste des sociétés de gestion agréées

SGP : société de gestion de portefeuille
– ABN Amro Investment Solutions (date d’agrément : 20/09/1999) : gestion de mandats, gestion de FIA (AIFM) et gestion d’OPCVM.
– Abenex Capital (date d’agrément : 19/06/1996) : gestion de FIA (AIFM) et gestion de mandats.
– A Plus Finance (date d’agrément : 20/01/1998) : gestion de FIA (AIFM) et gestion de mandats.
– ABC Gestion (date d’agrément : 22/07/2014) : gestion de FIA (non AIFM).
– ABC Arbitrage Asset Management (date d’agrément : 28/12/2004) : gestion de FIA (AIFM) et gestion de FIA (non AIFM).
– AALPS Capital France (date d’agrément : 24/05/2017) : gestion de FIA (AIFM).
– 52 Capital (date d’agrément :20/03/2016) : gestion de FIA (AIFM).
– 4D Global Energy Advisors SAS (date d’agrément : 03/11/2008) : gestion de FIA (AIFM).
– 360 Capital Partners (date d’agrément : 10/10/2011) : gestion de FIA (AIFM).
– 21 Centrale Partners (date d’agrément : 23/12/199) : gestion FIA (AIFM).

– 111 Capital (date d’agrément : 20/07/2017) : gestion de FIA (AIFM) et gestion de mandats.
– 1 2 3 Investment Managers (date d’agrément : 26/04/2002) : gestion de FIA (AIFM) et gestion de mandats.
– Access Capital Partners (date d’agrément : 11/03/2000) : gestion de FIA (AIFM) et gestion de mandats.
– ACG Capital (date d’agrément : 10/10/1999) : gestion de FIA (AIFM) et gestion de mandats.
– ACG Managements (date d’agrément : 20/12/2001) : Gestion de FIA (AIFM) et gestion de mandats.
– Albedo Capital (date d’agrément : 16/10/2015) : gestion de FIA (AIFM) et gestion de mandats.
– Alienor Capital (date d’agrément : 07/03/20008) : gestion de mandats, gestion de FIA (non AIFM) et gestion d’OPCVM).
– Altimeo Asset Management (date d’agrément : 03/02/2012): gestion de mandats et gestion d’OPCVM.
– Alter Equity (date d’agrément : 29/07/2010) : gestion de FIA (non AIFM).
– Amundi Asset Management (date d’agrément : gestion de FIA (AIFM), gestion d’OPCVM et gestion de mandats.

Read More
scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services