Mai 2, 2018

Posted by | Commentaires fermés sur Ramadan : entre médecine et religion

Ramadan : entre médecine et religion

Ramadan : entre médecine et religion

 

 

   Jeûne et rythme cardiaque

Notre cœur est chargé, à chaque rétraction gauche, de pomper 80 cm3 de sang dans notre corps via l’aorte.

Cela fait 5.5 litres de sang par minute, ce qu’on appelle le volume de battements par minute.

Ce volume augmente de 30- 40 % après manger, en raison de l’envoi supplémentaire de sang au système digestif.

Après un repas copieux, le volume de battements par minute peut s’élever jusqu’à 7- 7.5 litres de sang.

L’absorption d’aliments exerce donc une pression sur le cœur.

 

Pendant le jeûne, surtout l’après-midi, le cœur bas plus aisément, car il n’est plus sous pression.

Le cœur d’un jeûneur bat en moyenne 15 000 fois moins en une journée. Un cœur qui se repose plus est un coeur plus fort.

En cardiologie, ce résultat peut être obtenu par les médicaments bêtabloquants.

Sous l’effet de ces médicaments, le cœur travaille moins, même quand le corps en a besoin.

 

En un sens, le jeûne permet d’obtenir le même résultat. Si l’individu parvient à acquérir l’habitude de manger peu pendant le Ramadan, et continue à pratiquer cela le reste de l’année à la façon du Messager de Dieu, il sera moins sujet à des troubles cardiaques.

Le ramadan 2018 commencera ente le 16 et 17 mai. 

 

   Quels sont les bienfaits de la faim (le jeûne) ?

Signalons d’emblée que le jeûne est une chose et que la faim en est une autre chose.

Toutefois, les avantages que procure la faim valent aussi pour le jeûne ; énumérons-les :

 

– La faim aiguise l’acuité d’esprit, la compréhension, l’intelligence et la perspicacité.

Celui qui vit la faim réfléchit et comprend plus facilement. La contemplation méditative et la moitié de l’adoration, mais manger peu est aussi important que le plus grand acte d’adoration.

– La faim engendre le raffinement du corps.

– Le jeûne brise les désirs et dompte le moi charnel. Manger beaucoup engendre l’insouciance et l’oubli. De même qu’il est difficile de s’emparer d’un cheval furieux, ainsi, il est difficile de s’emparer et de maîtriser un ego que l’on nourrit trop. La faim aide à le dominer, pendant qu’elle éveille le cœur.

 

Celui qui est rassasié risque d’être sans pitié et sans compassion, et de ne pas comprendre l’état de l’affamé.

Celui qui maîtrise sa colère est serein. Le jeûne brise le désir de commettre un péché et empêche de faire le mal.

 

Faire le djihad (c’est-à-dire lutter) contre son moi charnel par la faim et la soif (le jeûne), c’est faire le djihad sur le sentier de Dieu.

Celui qui mange beaucoup dort beaucoup ; il gaspille sa vie en dormant.

L’excès du sommeil est un obstacle aux gains de ce monde et de l’autre.

La faim garde les nerfs éveillés et vifs, tandis que la satiété rend la lecture, la compréhension et la mémorisation plus difficiles.

 

Tout cela montre une fois de plus la véracité des versets du Coran : “Mais il est mieux pour vous de jeûner ; si vous saviez !”.

Read More
Avr 3, 2018

Posted by | Commentaires fermés sur ‘’ La pensée du théologien suisse reste intacte ’’ pour le président des Musulmans de France

‘’ La pensée du théologien suisse reste intacte ’’ pour le président des Musulmans de France

‘’ La pensée du théologien suisse reste intacte ’’ pour le président des Musulmans de France

Amar Lasfar appelle au respect du droit à la présomption d’innocence

Au deuxième jour de la 35e Rencontre Annuelle des Musulmans de France, anciennement Union des Organisations Islamiques de France, et qui se tient comme chaque année en Seine-Saint-Denis au parc des expositions du Bourget, le président du salon, Mr. Amar Lasfar, a de nouveau appelé au respect de la sacro-sainte règle de droit à la présomption d’innocence, et ce, concernant l’affaire du théologien suisse, Tariq Ramadan.                                Début février, le théologien a été mis en examen pour acte immoral suite à deux plaintes de femmes en France, qui par la suite ont débouché sur une information judiciaire. Il dément par conséquent catégoriquement les accusations portées à son encontre.


Le président des Musulmans de France, a également exprimé son vif espoir que l’islamologue genevois, sera bientôt blanchi et libéré de prison. ‘’… Nul ne peut remettre en cause ce qu’a fait ou ce qu’a apporté le Professeur Ramadan… ’’, a déclaré Amar Lasfar. ‘’… Même s’il était condamné, sa pensée reste toujours intacte ’’, a-t-il ajouté. Il a déploré ensuite, le fait que le théologien ait sous-estimé la violence du combat médiatique mené contre lui.
La Rencontre du Bourget qui s’est tenue ce vendredi 30 mars, et a été marquée par l’absence d’une vedette habituée du salon, où ses conférences n’ont jamais cessé d’attirer les foules.

 


Comité de soutien au théologien suisse

Le 30 mars, le comité de soutien de l’islamologue était de la partie. En effet, ses partisans et autres bénévoles ont tenu un stand au sein du salon, où ils y vendaient ses livres, recueillaient des dons, et faisaient signer un courriel à l’attention du président de la République. Dans un communiqué, le comité a fait savoir que ‘’ si le déni d’une procédure judiciaire régulière persiste dans l’affaire Tariq Ramadan, cela confirmera alors que les valeurs historiques et les règles qui gouvernent le droit Français, ne se traduisent pas de manière équitable pour tous les citoyens, notamment lorsqu’il s’agit de la communauté musulmane ’’.
De son côté, le président du MF, a souligné que le théologien qui avait donné sa toute première conférence en l’année 1992 au salon du Bourget, était né alors comme intellectuel. ‘’ Ses livres se vendent aujourd’hui comme des petits pains ’’, indique-t-il.


Hommage à Mireille Knoll et aux victimes de l’Aude

Au début de la soirée du 31 mars, Amar Lasfar, a fait observer aux participants de l’évènement une minute de silence, et ce, en hommage à l’octogénaire juive Mireille Knoll assassinée à Paris ainsi qu’aux quatre victimes des attaques de l’Aude de la semaine dernière. Auprès d’une journaliste de l’Agence France-Presse, un visiteur a spontanément abordé la question en faisant part de son immense regret quant à la stigmatisation de la communauté musulmane religieuse, ‘’ même si on ne descend pas dans la rue, on condamne tout de même entièrement ces crimes. Chaque attentat nous blesse au plus profond de nous ’’.
Entre forum religieux et foire commerciale, l’évènement du Bourget est considéré comme la manifestation musulmane la plus importante d’Europe.
Au soir du lundi 2 avril, plus de 160 000 personnes seront attendues pour se recueillir à l’occasion de ce mouvement.

Read More
Mar 13, 2018

Posted by | Commentaires fermés sur     Le Canon Powershot SX720 HS : conseils et infos

    Le Canon Powershot SX720 HS : conseils et infos

    Le Canon Powershot SX720 HS : conseils et infos

 

Comment nettoyer le capteur de cet appareil ?

Votre appareil Canon Powershot SX720 HS dispose d’un système de nettoyage automatique du capteur.

Vous pouvez aussi, si ce nettoyage se révèle inefficace sur une poussière qui serait très bien collée, procéder à un nettoyage manuel avec un système d’aspiration ou un bâtonnet de type “Sensor Swab”.

  Configuration des réglages :

Style d’image : standard ;

Correction automatique de luminosité : standard ;

Correction du vignettage : activée ;

Espace couleur : sRVB ;

Balance des blancs : automatique AWB ;

Correction de la balance des blancs : annulée ;

Bracketing de la balance des blancs : annulée ;

Numération des fichiers : continue ;

Nettoyage automatique du capteur activé : activé ;

Effacement des poussières : activé.

 

  Informations de copyright

Vous pouvez enregistrer sur votre appareil votre nom ainsi qu’une information de copyright, qui seront ensuite automatiquement stockés dans les données EXIF de chaque fichier image, afin de garantir vos droits de propriété sur vos photos.

 

   Le menu propose quatre options :

Afficher les informations de copyright. Pour vérifier les informations mémorisées.

Saisir le nom de l’auteur.

Saisir les détails de copyright. Permet d’insérer une mention comme “tous droits réservés” ou une adresse où on peut vous contacter pour obtenir les droits.

Supprimer les infos du copyright. Pour que l’appareil n’écrive pas les informations dans les fichiers.

 

Pour enregistrer votre nom ou les informations de copyright, vous devrez naviguer entre deux fenêtres. La première affiche la phrase saisie, tandis que la seconde est une sorte de clavier permettant de choisir les caractères que l’on souhaite afficher.

Vous passerez d’une fenêtre à l’autre à l’aide d’une touche.

Pour cela, on se rend dans la fenêtre Clavier, on y choisit les caractères avec la molette arrière et on valide les choix avec la touche SET (après chaque caractère).

La touche “delete” permet d’effacer un caractère saisi par erreur.

Les menus détaillés :

 

Version du firmware : le firmware est le “système d’exploitation” informatique de votre appareil Canon Powershot SX720 HS.

Canon peut à tout moment être amené à le modifier, afin d’améliorer le fonctionnement du boîtier ou de lui apporter de nouvelles fonctionnalités.

Dans cette partie du menu, vous pouvez vérifier la version du firmware de votre appareil.

 

Un petit tour sur le site de “on a testé pour vous” vous permettra de vérifier que vous disposez bien de la dernière version. Si ce n’est pas le cas, vous avez tout intérêt à mettre à jour votre firmware.

 

  Pour ce faire, vous devrez procéder de la sorte :

– Allez sur le site de Canon pour télécharger gratuitement le dernier firmware correspondant à votre Canon Powershot SX720 HS.

– Copiez le fichier firmware depuis votre ordinateur sur une carte mémoire SD (à l’aide d’un lecteur de carte) et insérez cette carte dans le boîtier. Bien vérifier que votre batterie est correctement chargée afin que l’appareil ne se retrouve pas en panne d’énergie pendant la mise à jour.

– Choisissez l’option de remise à jour dans ce menu et validez.

Pour avoir plus d’idées sur les caractéristiques de “Canon Powershot SX720 HS”, consultez “on a testé pour vous” (un site comparateur de produits high-tech haut de gamme).

 

 

Read More
Fév 26, 2018

Posted by | Commentaires fermés sur    Le stress : élément perturbateur de la prise en soins

   Le stress : élément perturbateur de la prise en soins

   Le stress : élément perturbateur de la prise en soins

 

  Soins et traitements médicaux

Le médecin doit être conscient que le moment idéal pour effectuer des interventions destinées à promouvoir la santé correspond au stade où les processus compensatoires de la personne fonctionnent encore.

Un des principaux rôles du médecin consiste à reconnaître aussitôt que possible agents stressants, qu’ils soient psychologiques ou physiologiques ; à cette fin, il peut consulter des revues scientifiques pour obtenir des informations sur les interrelations existant entre la santé physique et la santé émotionnelle.

Le médecin doit être en mesure d’établir un lien entre les signes et symptômes de détresse qu’il observe et les processus physiologiques qu’ils traduisent.

Il doit aussi déterminer où se situe la personne sur le continuum fonctionnel qui va de la santé et des mécanismes compensatoires à la physiopathologie et à la maladie.

Par exemple, si un examen de santé révèle qu’une femme anxieuse d’âge moyen présente un excès de poids et une pression artérielle de 130/85 mmHg, le médecin la conseillera en matière de régime alimentaire, de lutte contre le stress et d’activité physique.

Il l’encouragera aussi à perdre du poids et lui parlera de sa consommation de sel (qui influe sur l’équilibre hydrique) et de caféine (qui a un effet stimulant).

Ensemble, le médecin et la personne recenseront les agents stressants provenant tant du milieu interne que du milieu externe et discuteront des stratégies destinées à atténuer le stress lié au mode de vie.

Le but de cet exercice est d’établir de saines habitudes de vie et de prévenir l’hypertension artérielle et ses conséquences.

  Effets du stress au niveau de la cellule :

Les processus pathologiques peuvent se manifester à tous les niveaux de l’organisme.

La cellule étant l’unité ou le sous-système le plus petit (les tissus étant formés de cellules, les organes, de tissus, et ainsi de suite), on peut parler de santé et de maladie ou d’adaptation et d’inadaptation au niveau de la cellule.

De fait, les scientifiques décrivent souvent les processus pathologiques au niveau infra cellulaire, ou moléculaire.

On peut illustrer les divers états de la cellule grâce à un continuum fonctionnel et structurel, sur lequel on trouve la cellule normale, la cellule adaptée, la cellule lésée ou malade et la cellule morte.

Le passage d’un état à l’autre peut survenir si rapidement qu’il est parfois impossible de le déceler.

En effet, les frontières entre les divers états ne sont pas étanches, et la maladie n’est en fin de compte que l’extension ou l’altération d’un processus normal.

Les premiers changements qui se produisent au niveau infra cellulaire, ou moléculaire, sont difficiles à déceler, car ils restent imperceptibles tant que les fonctions et les structures qui assurent l’état d’équilibre ne sont pas modifiées.

Lorsqu’une cellule est lésée, certains changements peuvent être réversibles ; dans d’autres cas, les lésions entraînent la mort de la cellule.

Par exemple, le bronzage de la peau est une réaction morphologique d’adaptation à l’exposition aux rayons du soleil.

Toutefois, si l’exposition se prolonge, des brûlures et des lésions apparaissent, qui provoquent la mort de certaines cellules, comme en témoigne la desquamation (la peau “pèle”).

Le mode et la vitesse de réaction aux stimuli diffèrent d’une cellule à l’autre et d’un tissu à l’autre.

En effet, certaines cellules sont vulnérables que d’autres à un type particulier de stimulus ou d’agent stressant.

La réaction est déterminée par le type des cellules touchées, par leur capacité d’adaptation et par leur état physiologique.

Par exemple, les cellules du muscle cardiaque réagissent à l’hypoxie (oxygénation insuffisante) plus rapidement que les cellules des muscles lisses.

D’autres facteurs influent sur la réaction cellulaire, notamment le type ou la nature de stimulus, sa durée d’action et sa puissance.

Par exemple, les neurones qui commandent la respiration peuvent acquérir une tolérance à de faibles quantités de barbituriques prises régulièrement, mais l’absorption d’une seule dose forte risque d’aboutir à la dépression respiratoire et à la mort.

  Yoga, méditation : quelle prise en charge ?

Afin d’éviter les soucis et le stress de la vie quotidienne, beaucoup de personnes se tournent vers des pratiques mentales et physiques, comme le yoga et la méditation.

Comme nous le savons tous, les séances de méditation et de yoga peuvent coûter très cher, tout en sachant qu’elles ne pas prises en charge (ni par les mutuelles santés, ni par la sécurité sociale).

Filiassur est la seule assurance en France qui rembourse (80 %) les frais de ces séances (yoga, méditation, thalassotherapie, cure thermale, spa, balnéothérapie…).

Filiassur assurance est une société spécialisée dans la distribution de contrats de prévoyance.

Read More
Fév 21, 2018

Posted by | Commentaires fermés sur     Innovation technologique : un accélérateur de croissance

    Innovation technologique : un accélérateur de croissance

    Innovation technologique : un accélérateur de croissance

 

   L’informatique dans l’histoire :

Retracer l’histoire de l’industrie informatique, de la naissance de l’ENIAC (premier ordinateur entièrement électronique) à nos jours, peut sembler être une gageure, tant celle-ci s’insère dans l’histoire même des sciences et des techniques.

À cet égard et de manière certainement très réductrice, l’histoire de l’informatique serait uniquement celle des matériels, en particulier celle des fameuses générations d’ordinateurs.

Au-delà de leur appartenance directe ou indirecte à la “filière” informatique, les innovations et recherches qui ont contribué à l’apparition des premiers ordinateurs et à leurs perfectionnements illustrent de manière évidente la notion de système technique.

Elles répondent toujours à une demande sociale exprimée par les militaires, les administrations, les entreprises ou les individus.

C’est ensuite, avec des temps de réponse variables selon le niveau d’intégration technologique global des sociétés que s’opère la diffusion du progrès, dans la cohérence entre la technique et le productif.

  Vers la naissance des premiers ordinateurs :

Innovation technique ne signifie pas forcément innovation socio-organisationnelle ; elle n’implique pas, par sa seule gestation, un bouleversement des structures.

Un système technique vaut ce que vaut le système social qui le supporte et l’intègre.

Pour ce qui est de l’informatique et des technologies applicatives, cette grille de compréhension et de lecture reste pertinente.

Le système mondial informatique contemporain en est une parfaite illustration.

Si le système mondial de l’informatique est l’héritier direct des initiatives prises à certaines époques et plus particulièrement durant l’entre-deux-guerres et pendant la Deuxième Guerre mondiale dans les milieux militaro industriels américains, il s’est aujourd’hui largement diversifié et multi-polarisé.

   La question des générations :

La crise de 1929, l’importance des restructurations industrielles et commerciales qui la suivirent, l’interventionnisme accru des États dans la vie économique des nations amplifièrent les besoins en machines mécanographiques capables de traiter de plus en plus d’opérations.

Avant et pendant la Deuxième Guerre mondiale, les besoins formulés par les militaires de calculateurs de grande puissance contribuèrent largement à la relance de la recherche en Europe et surtout aux États-Unis où la cybernétique prenait naissance.

La naissance de l’ENIAC est exemplaire d’une collaboration entre militaires et chercheurs civils.

C’est à la demande de l’armée américaine en 1943, que l’équipe de la Moore School de l’Université de Pennsylvanie, installa l’ENIAC (en 1946), premier calculateur électronique, mais par encore “vrai” ordinateur.

Des pôles importants de recherche militaro-universitaire étaient apparus.

C’est autour d’eux qu’allaient se bâtir les grands groupes de la “première” informatique.

Le premier ordinateur à “architecture Von Neuman” ayant fonctionné au monde fut le Manchester Mark 1, conçu par une équipe anglaise autour de Max Newman, et qu’avait ralliée A. M Turing (juin 1948).

 

   L’évolution de l’ordinateur à travers le temps :

L’ordinateur est devenu au jour d’aujourd’hui, un outil indispensable dans les tâches du quotidien, l’industrie et également dans les affaires.

Besoin d’un ordinateur ? Découvrez la nouvelle sélection des meilleurs ordinateurs portables (HP spectre 13, Dell XPS 15, MacBook Pro 15 pouces, Acer Aspire VX15, …) et laissez-vous guider par “OTPV” (on a testé pour vous).

“On a testé pour vous” est l’un des meilleurs sites comparateurs de produits haut de gamme.

 

Read More
Fév 13, 2018

Posted by | Commentaires fermés sur        CFJ : centre de formation des journalistes

       CFJ : centre de formation des journalistes

       CFJ : centre de formation des journalistes

 

C’est un établissement privé français, d’enseignement supérieur, situé au Paris 12e, au 210 rue du Faubourg-Saint-Antoine (au jour d’aujourd’hui, il constitue la limite entre le 11e et le 12e arrondissement de Paris), régi par la loi du 1 janvier 1900 (à but non-locatif).

Cette école a été fondée le 11 juillet 1946, au lendemain de la libération, par les deux journalistes français, Jacques Richet et Philippe Viannay (qui sont membres du groupe de résistance “Défense de la France”).

Cette dernière, s’est adaptée aux évolutions techniques du monde des médias.

En 2000, elle a créé la première formation française au journalisme multimédia, et en 2003, la première formation pour JRI (Journaliste reporter d’images : journaliste de télévision).

 

Le centre de formation des journalistes délivre un diplôme de niveau I (personnel occupant des emplois exigeant une formation de niveau supérieur à celui de la licence ou des écoles d’ingénieurs) reconnu par la profession, et également, par le ministère de l’Enseignement supérieur et de recherche : c’est-à-dire, par la Commission paritaire nationale de l’emploi des journalistes (regroupant les patrons des médias et les syndicats de journalistes), par la Convention collective nationale de travail des journalistes, et par la Commission de la carte d’identité des journalistes professionnels, qui attribue aux élèves du CFJ, la carte de presse, 4 mois après la fin de leurs études.

Le niveau du diplôme du cet établissement, est reconnu au niveau bac+5, depuis le 20 mars 2012.

Le centre de formation des journalistes a formé plus de 4 000 diplômés (Sylvia Amicone, Justine Corbillon, Audrey Crespo-Mara, Michel Field, Damien Givelet, Thierry Ardisson…), employés aujourd’hui, dans une quarantaine de pays (France, Amérique, Angleterre, Turquie…).

Son conseil d’administration est présidé par l’ancien président de l’Agence France-presse (agence de presse mondiale), Henri Pigeat, depuis septembre 2003.

La direction du centre de formation des journalistes, est assurée par l’ancienne rédactrice en chef adjointe à l’Express (magazine d’actualité hebdomadaire français), July Joly, une jeune journaliste, diplômée d’HEC.

  Anciens élèves récompensés :

Plus de 90 % des diplômés du centre de formation des journalistes, travaillent au jour d’aujourd’hui, dans les médias (30 % en radio, 25 % en multimédia et presse écrite, et 35 % dans le secteur audiovisuel).

Fabrice Launay : prix Albert-Londres audiovisuel (2017).

Frédéric Capron : Prix Robert-Guillain, pour un projet de film documentaire, de l’association France-Japon.

Audrey Crespo-Mara : la présentatrice et la journaliste française, qui a reçu le Trophée des femmes en or (prix créé par Framboise Holtz, pour récompenser les femmes qui constituent une source d’inspiration et un exemple pour tous), en 2013, dans la catégorie médias.

Thierry Ardisson : le producteur et le journaliste français, qui a obtenu le Prix Franco-Allemand du journalisme 2009, pour son reportage “je peux aller encore plus loin”, dont il dévoile le témoignage d’une candidate de télé-réalité victime de prostitution.

Pierre François-Lemonnier : le producteur et le scénariste français, qui a reçu le César du meilleur film documentaire (récompense cinématographique française).

Philippe Broussard : Prix Albert-Londres (meilleur grand reporter de la presse écrite) Presse écrite.

Read More
scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services