Oct 28, 2018

Posted by in Economie | Commentaires fermés sur Est-ce qu’il existe des placements sans impôts ?

Est-ce qu’il existe des placements sans impôts ?

Est-ce qu’il existe des placements sans impôts ?

Ne désespérez pas, selon l’avis de Niels Court Payen, le président et le co-fondateur de la société de gestion A Plus Finance, la défiscalisation n’est pas réservée seulement aux multinationales et aux milliardaires. En effet, l’expert dans les placements insistent sur le fait que tous épargnants peuvent faire fructifier leur argent sans pour autant payer des impôts. Il faut juste savoir choisir le bon choix de placements.

Quels placements choisir ?

Afin de percevoir des intérêts sans payer d’impôts, selon le co-fondateur de la société de gestion A Plus finance, Niels Court Payen, le placement de référence reste toujours le livret A. Toutefois, le placement préféré des français depuis des années, a vu son rendement baissé depuis 2015, puisque il ne rapporte plus qu’un taux de 0.75 %. En outre, on observe le même faible rendement pour le LDDS ou le livret de développement durable et solidaire, dans lequel un épargnant peut investir jusqu’à 12 000 euros au maximum.
Ne vous inquiétez pas d’autres types de livret existent, surtout si vous avez entre 12 et 25 ans. Comme le livret jeune, dont le rendement reste le plus avantageux, qui est de 2 %. Le seul inconvénient pour ce type de placement, c’est que si le livret A est plafonné à un dépôt de 22 950, le livret jeune est limité à seulement 1 600 euros. Pour épargner plus, l’épargnant va devoir le compléter avec bien d’autres placements.
Il existe aussi le livret d’épargne populaire qui concerne surtout les épargnants qui possèdent des revenus modestes. Ce type de livret qui a un plafond de 7 700 euros, est très attractif, puisqu’il permet à l’épargnant de bénéficier d’un rendement de 1.25 % par an, tout en ayant la même fiscalité que le livret A. Néanmoins, pour y avoir droit, le revenu fiscal de l’épargnant doit être inférieur à 19 140 euros.

Et le rendement dans tout ça ?

Le principal inconvénient, c’est que généralement les livrets rapportent très peu pour l’épargnant. Si, l’épargnant est prêt à investir sur la durée il peut opter de miser sur une assurance vie dont le rendement est de 3 % par an. Il est important de savoir qu’au cours des 8 premières années les plus values sont exonérées d’impôts avec un plafond de 4 600 euros par an. Néanmoins, elles sont soumises aux charges sociales qui sont de 15.5 %.
Une autre forme de placement peut s’offrir à l’épargnant, comme le plan d’épargne logement qui ne rapporte que 1 %. Toutefois, ce genre de placement permet à l’épargnant de profiter d’une prime d’État, s’il songe à acheter un logement principal. Le plan d’épargne logement a un plafond de 61 200 euros. Durant les 12 premières années, les plus-values de l’épargne ne sont pas soumis à l’impôt.

Comments are closed.

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services