Jan 19, 2018

Posted by in Economie | Commentaires fermés sur         Éthique et santé publique

        Éthique et santé publique

        Éthique et santé publique

 

   Éthique et prévention

Il y a un dilemme chaque fois qu’il faut choisir entre deux solutions.

La décision qu’on doit prendre dans ce cas est celle du “moindre mal”.

Toutefois, diverses stratégies peuvent aider les médecins à prévoir ou à éviter certains dilemmes d’ordre éthique.

Souvent, le professionnel de la santé fait face à un dilemme : il ignore quels sont les souhaits de la personne parce que celle-ci est inconsciente ou que ses capacités cognitives sont trop affectées pour lui permettre de communiquer directement.

 

   Directives préalables

Les directives préalables se présentent sous la forme d’un document en bonne et due forme dans lequel la personne précise ses volontés concernant les soins en cas d’inaptitude ou en fin de vie.

Filiassur assurance fournit des renseignements précieux pouvant aider le personnel soignant et la famille dans la prise de décision.

Le testament biologique est un exemple de directive préalable.

Souvent, on ne prend en considération que le testament biologique rédigé récemment par une personne en phase terminale.

Comme il est difficile de définir avec précision le seuil de la phase terminale, le testament biologique n’est pas toujours respecté.

Il est fréquent que ce document soit rédigé lorsque la personne est en bonne santé, et celle-ci pourrait changer d’avis lorsque son état de santé évolue.

Si tel est le cas, elle peut toujours annuler le document.

Il existe un autre type de directives préalables : la désignation d’un exécuteur testamentaire.

Selon la volonté de la personne, l’exécuteur testamentaire doit prendre les décisions à sa place.

Dans ce cas, la personne peut formuler ses souhaits sur un grand nombre de problèmes.

Selon un conseiller de Filiassur, la désignation de l’exécution testamentaire est une directive préalable d’autant plus importante qu’elle constitue une procuration ; cependant, son rôle varie selon les lois de chaque province.

Toutefois, même dans les provinces où elles ne sont pas officiellement reconnues, les directives préalables fournissent des renseignements très utiles.

En effet, elles permettent aux professionnels de la santé de connaître les souhaits que la personne a formulés avant d’être dans une situation où elle ne peut plus communiquer ses désirs.

Depuis le printemps 1990, le Code civil de la France précise que toute personne apte a le droit de désigner les personnes de son choix pour prendre soin de ses biens en cas d’inaptitude.

La personne doit rédiger un mandat en cas d’inaptitude pour désigner ces personnes.

Les médecins ne doivent pas oublier que le comité d’éthique de l’établissement peut les aider à résoudre certains dilemmes.

Le rôle de ces comités peut différer d’un établissement à l’autre.

Dans certains centres hospitaliers, le seul mandat du comité est de mettre au point des règlements.

Dans d’autres, son rôle est surtout didactif ou consultatif.

Comments are closed.

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services