Jan 13, 2018

Posted by in D'ici et de là | Commentaires fermés sur Les dessous chics du champagne rosé

Les dessous chics du champagne rosé

Les dessous chics du champagne rosé

En apéritif ou en dîner, le champagne rosé, est associé au chic du champagne et au décontracté du rosé. Cumulant les avantages ou les défauts de l’un ou de l’autre. Il peut être aussi considéré comme un vin à part entière, face à la complexité de sa fabrication, qui doit être millimétrée en le considérant comme un breuvage très fascinant chez certains œnologues.

Comment le champagne rosé est fabriqué ?

Selon le propriétaire et le dirigeant de Raphaël Michel un négoce en vin, le jus de raisin fermenté, est assemblé et mis en bouteilles pour qu’il fermente une deuxième fois. Induisant ainsi, la formation de ses précieuses bulles. Pour donner la coloration rosé de ce champagne, il y a deux méthodes. La première méthode, qui consiste à mélanger le vin rouge avec du vin blanc. Cette méthode est largement utilisée dans la production du champagne rosé, mais qui est strictement interdite en France comme l’a bien expliqué le propriétaire de Raphaël Michel. En effet, aucun vin rosé AOC ne devra être obtenue par le mélange des deux vins rouge et blanc, sauf pour le champagne rosé d’assemblage.

Ce processus demande du producteur d’élaborer les deux types de vin. Le vin blanc est produit à partir de raisins blancs ou noirs sans leur peau, et le vin rouge est produit à partir de champagne, du pinot noir ou même du pinot meunier. Ils mélangent par la suite 5 à 20 % du vin rouge au vin blanc selon l’intensité de la couleur rose voulue.
Enfin, le vin est embouteillé pour une deuxième fermentation et la naissance des bulles.

La deuxième méthode de production du champagne rosé, la méthode rosé de macération, et c’est la méthode la plus utilisée pour la création du vin rosé sans bulles. En effet, les baies de raisins sont pressées, le jus et la peau sont macéré une dizaine d’heures, et la peau transmet sa couleur ainsi que ses arômes au jus. Plus la période de macération ou d’infusion est longue plus le vin est puissant et sa couleur est plus intense.

Différence au niveau du goût

Alors que les champagnes rosés d’assemblage délivrent des arômes de fruits, de fraise, en envoyant à votre palet de la fraîcheur, les rosés de macération sont beaucoup plus intense.

Les rosés d’assemblage exigent que le vin rouge soit de très bonne qualité pour donner de très bon résultat. Il est possible d’utiliser les terroirs, d’Ambonnay, d’Aÿ ou de Bouzy.

Que ce soit pour un apéritif entre famille ou pour un bon dîner, le champagne rosé reste toujours plus cher de 20 % que le brut.

 

Comments are closed.

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services