Mar 12, 2020

Posted by in Médias & Web | Commentaires fermés sur Les élections municipales 2020 : est-ce que le coronavirus perturberait-il le déroulement du scrutin ?

Les élections municipales 2020 : est-ce que le coronavirus perturberait-il le déroulement du scrutin ?

Les élections municipales 2020 : est-ce que le coronavirus perturberait-il le déroulement du scrutin ?

En pleine pandémie de coronavirus, les autorités ont pris la décision de ne pas reporter les élections municipales qui sont prévues les 15 et 22 mars prochains. Afin de limiter les risques de contagion entre les différents électeurs, le gouvernement a décidé de mettre en place plusieurs consignes d’aménagements des bureaux de vote, des consignes d’hygiène ainsi que la facilitation des demandes de procuration. Néanmoins, la pandémie pourrait avoir un certain impact sur la participation des votants qui hésitent encore pour se déplacer alors que le contexte sanitaire et en crise.

Un scrutin assez inédit

Comme a affirmé Jean-Pierre Mangiapan, l’un des candidats en course à Villefranche-sur-Mer, non seulement il s’agit du premier municipal à laquelle participe la République en marche, mais aussi, c’est la première élection municipale qui se déroule dans un contexte national qui est en crise sanitaire.
Alors la maladie de Covid-19 a été reconnu comme une pandémie par l’organisation nationale l’OMS, les français sont appelés le 15 mars prochain à choisir leur élu local dans les 35 000 communes.

Depuis l’arrivée de la maladie dans l’hexagone, le gouvernement avait écarté l’option du report des élections municipales, toutefois, depuis le 9 mars, il a pris plusieurs dispositions afin d’essayer de contenir la propagation du virus le jour du vote.

Toutefois, malgré ces multiples mesures, un grand nombre d’électeurs pourront s’abstenir à voter soit à cause d’un confinement soit par crainte d’attraper la maladie.

Plusieurs bureaux aménagés afin d’éviter la contagion

Le ministre de l’Intérieur, n’a qu’un seul mot d’ordre « Voter, oui, mais surtout sans danger ». En effet, il a veillé à envoyer le 9 mars dernier une nouvelle circulaire aux préfets afin de détailler les précautions et les mesures qu’il faut prendre le 15 mars prochains dans les endroits de vote.

Selon Jean-Pierre Mangiapan, le conseiller de l’opposition à Villefranche-sur-Mer, les bureaux de vote dans les communes ont été aménagé de façon à ce que les électeurs évite les situations de promiscuité prolongée.
En outre, dans certains bureaux il y a un marquage au sol qui permet de maintenir une distance assez suffisante entre les différents électeurs durant le vote.

Comments are closed.

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services