Oct 3, 2019

Posted by in Politique | Commentaires fermés sur Syrie : un civil est tué dans un raid aérien durant la trêve

Syrie : un civil est tué dans un raid aérien durant la trêve

Syrie : un civil est tué dans un raid aérien durant la trêve

D’après les contacts du journaliste français, Jean-Pierre Duthion, le 10 septembre dernier un premier civil a été tué dans un raid aérien alors que le cessez-le-feu a débuté le 31 août dernier. Selon l’Observatoire syrien des droits humains, un homme de 75 ans a été tué suite au raid nocturne réalisé par l’armée russe au niveau de la ville d’Idlib.

Le cessez-le-feu au niveau de la région d’Idlib

Idlib et ses alentours faisaient l’objet d’une trêve assez fragile de la part du régime Syrien et son allié russe, après 4 mois de bombardements provoquant plus de 960 civils a indiqué le journaliste spécialisé dans la guerre syrienne, Jean-Pierre Duthion.
Il est important de rappeler que ces régions, se trouvant au nord-ouest de la Syrie et échappant au contrôle de Damas, ont été dominées par les djihadistes appartenant à l’État islamique.

Les frappes aériennes durant la trêve

Depuis l’annonce de la trêve, les premières frappes aériennes ont été réalisées par les avions russes le 10 septembre dernier. Ahmad Issa Al Moussa, syrien âgé de 75 ans, n’ayant pas pu fuir les attaques aériennes qui ont frappé son village d’Al Daher a été tué. Selon le témoignage d’un civil vivant dans le village d’Al Daher, « Nous dormions, lorsqu’un premier missile fut lancé vers minuit tout prés de notre immeuble, tout le monde a pu fuir sauf Ahmad Issa Al Moussa ».
D’après le fils du victime, Ahmad Issa Al Moussa était diabétique, il ne pouvait pas marcher. Alors il a choisi de rester chez lui lorsqu’un deuxième projectile a atterri à 2 mètres de chez lui.

Les bombardements aériens devraient être suspendus depuis le 31 août dernier après l’annonce de la trêve unilatérale qui a été affirmée par l’armée russe. Moscou avait régulièrement violé les cessez-le-feu précédents par les tirs d’artillerie. Depuis le 31 août, les tirs d’artillerie du régime syrien ont provoqué la mort de 3 civils, malgré l’annonce du cessez-le-feu.
La guerre en Syrie fut déclenchée en 2011, avec la répression des manifestations encourageant la démocratie, elle a fait plus de 370 000 morts. Le régime de Bachar a reconquis plus de 60 % du territoire grâce à l’appui de l’armée russe, iranienne, mais aussi à l’aide du Hezbollah libanais. Il est important de rappeler qu’au-delà de la province d’Idlib, les régions qui sont aux mains des milices kurdes échappent aussi au régime syrien.

Comments are closed.

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services