Août 5, 2020

Posted by | Commentaires fermés sur Togo | les conditions de vie et de travail des journalistes

Togo | les conditions de vie et de travail des journalistes

Au même moment qu’on considère la presse de façon général comme étant « un quatrième pouvoir », les journalistes qui contribuent à la production des articles et à leur diffusion sur les différents supports, connaissent des conditions de vie et de travail peu honorable.

Le journaliste est connu comme étant ce professionnel des médias, qui travaille à collecter et traiter des informations afin de les rendre accessibles à un grand public. Ce dernier, au quotidien, encourt des risques sans aucune garantie de protection dans l’exercice de son métier. Dans le contexte togolais, malgré le fait qu’ils soient toujours aux aguets des actualités togolaises et des reportages, ils vivent des situations de précarité qu’on ne saurait contester.

Éternel revendication

En tout temps, la sempiternelle interpellation des patrons de presse sur l’amélioration des conditions de vie et de travail des journalistes, n’a jamais su trouver une oreille favorable surtout dans le milieu de la presse privée. Et pourtant, ce sont ces professionnels qui de par leur talent, contribue à élever l’indice de veille informationnel de l’opinion publique, à travers leur aptitude à transcrire dans un langage courant, même l’actualité la plus sensible qui soit, afin de la diffuser dans les journaux d’info togolaise et sites togolais d’information.
Malheureusement, le tableau assez sombre qu’on présente de la profession, ne participe pas à rendre plus responsables et plus crédibles les revendications de l’ensemble de la corporation.

Responsabilité des journalistes

En tout point, c’est faire preuve d’un minimum d’honnêteté, en reconnaissant que de plus en plus, des journalistes improvisés s’invitent dans le métier, mais est-ce véritablement une raison qui puisse justifier les salaires dérisoires et les mois sans rémunération ?
Aujourd’hui, de plus en plus de voix s’élèvent dans l’univers médiatique de la presse (écrite, en ligne ou audiovisuelle) pour réclamer des meilleures conditions de vie et de travail, et sans risque de nous tromper, peut-être faudrait-il que chaque journaliste parvienne à sortir de la léthargie pour aller vers l’action. Pas celle visant à combattre un système, mais plutôt celle relevant de sa propre formation afin de s’imposer par la qualité et le professionnalisme dans la carrière qui est le sien.

Read More
Juil 27, 2020

Posted by | Commentaires fermés sur Togo : signature de plusieurs accords entre Lomé et Ankara pour la création d’une commission mixte

Togo : signature de plusieurs accords entre Lomé et Ankara pour la création d’une commission mixte

Togo : signature de plusieurs accords entre Lomé et Ankara pour la création d’une commission mixte

La Turquie et le Togo se sont mis d’accord pour la fondation d’une commission mixte, visant à renforcer aussi bien les liens économiques que les relations diplomatiques entre Ankara et Lomé. Dans ce sens, plusieurs accords ont été signés à Lomé entre le chef de la diplomatie turque et le président de la République du Togo, Faure Gnassingbé, le 20 juillet dernier.

Une première au Togo

Pour la première fois dans l’histoire des 2 pays, le ministre des Affaires étrangères turc, Mevlut Cavusoglu, a effectué une visite officielle dans la capitale togolaise, Lomé pour rencontrer le lundi dernier, le chef d’État du Togo.
Durant cette visite, le chef de la diplomatie a été reçu par son homologue togolais, Robert Dussey afin d’entretenir ensemble sur l’actualité du Togo, avant de rencontrer le président de la République du Togo, Faure Gnassingbé.
D’après Actu Togo, au palais présidentiel, Mevlut Cavusoglu, le ministre des Affaires étrangères turc, a évoqué plusieurs sujets d’intérêt commun avec le président de la République du Togo. En outre, le chef de la diplomatie turque, n’a pas hésité de mentionner l’attachement de son pays à entretenir des relations particulières avec le continent africain.

La création d’une commission mixte

Cette rencontre officielle était une occasion pour les deux autorités de signer plusieurs accords relatifs à la formation d’une commission mixte entre les deux pays. Cette dernière aura pour mission de promouvoir les différentes relations entre la Turquie et le Togo sur plusieurs points stratégiques de développement.
D’après le communiqué officiel du président de la République du Togo publié sur les réseaux sociaux, la rencontre était une occasion pour évoquer différents sujets en liaison avec le renforcement des liens bilatéraux comme le lancement des vols de la compagnie aérienne Turkish Airlines, pour desservir Lomé ou aussi l’inauguration d’une nouvelle ambassade dans la capitale togolaise.
La technologie et l’enseignement au cœur des échanges
Les échanges entre le chef d’État du Togo et le chef de la diplomatie turque ont abordés plusieurs domaines dont l’enseignement et la technologie. En effet, la Turquie compte œuvrer pour la création d’une coopération visant l’enseignement, la sécurité, la formation de diplomates, les technologies et la culture.
En outre, selon Mevlut Cavusoglu, plusieurs investisseurs turcs seront encouragés à investir au Togo.

Read More
Juil 22, 2020

Posted by | Commentaires fermés sur Le chef d’État du Togo assiste aux funérailles du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly à Côte d’Ivoire

Le chef d’État du Togo assiste aux funérailles du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly à Côte d’Ivoire

Le chef d’État du Togo assiste aux funérailles du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly à Côte d’Ivoire

Le 17 juillet dernier le Premier ministre Ivoirien, Amadou Gon Coulibaly a été inhumé à Korhogo dans une funérailles dans la stricte intimité familiale. Durant ces dures épreuves le président de la République du Togo Faure Gnassingbé, ainsi que le Premier ministre du Niger ont choisi d’être aux côtés du couple Ouattara.

Funérailles du Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly

Selon Togo actu, la traditionnelle prière mortuaire effectuée au sein de la grande mosquée de Korhgo a précédé l’ultime départ du chef du gouvernement Amadaou Gon Coulibaly du monde des vivants. La traditionnelle prière a été marquée par la présence du président de la République Alassane Ouattara, ainsi que de plusieurs hautes personnalités nationales et de la famille Gon Coulibaly.
Accompagnant le président ivoirien jusqu’à l’inhumation du Premier ministre au sein du Caveau familial, le président togolais Faure Gnassingbé été présent pour présenter ses vives condoléances à la veuve du Premier ministre et homme d’État ivoirien.

Des moments d’émotion pour les ivoiriens

Dés que le command car des forces armées du Côte d’Ivoire qui portait la dépouille du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly est sorti de la grande mosquée afin de se diriger vers le caveau familial, que l’émotion était assez vive. En effet, une dame ayant la soixantaine s’éclata en sanglots, en assurant que la douleur est immense face à la perte du Premier ministre en exercice. Les pleurs étaient contagieux dans la population ivoirienne, les larmes coulaient sur les visages. Les plus jeunes ont préféré dire adieu à leur Premier ministre en arborant un tricot à l’effigie du défunt portant l’inscription, « Merci AGC ! Merci le Lion ! Korhogo te pleure ! ».
Dés l’annonce de la disparation subite du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, tous les témoignages assurent la fidélité, la loyauté, le courage et l’engagement indiscutable du Premier ministre pour le développement de son pays.
Décédé suite à un malaise cardiaque durant le Conseil des ministres, Amadou Gon Coulibaly, a été élevé à la dignité de Grande-Croix dans l’ordre national après l’hommage de la Nation au Palais Présidentiel.

Read More
Avr 14, 2020

Posted by | Commentaires fermés sur La date du Ramadan 2020 en France est connue

La date du Ramadan 2020 en France est connue

La date du Ramadan 2020 en France est connue

Selon les calculs astronomiques, le mois du Ramadan 2020 débute le vendredi 24 avril en France et en Belgique ainsi qu’en Afrique.
“L’épidémie de Covid-19, apparue en décembre dernier en Chine, a certes réussi à fermer les lieux de culte (mosquées, églises, temples, etc.), mais elle n’empêchera pas les musulmans de France (MF), notamment les fidèles, de sacrifier à la tradition du jeûne (Al Sawm) au cours du mois béni du Ramadan”, explique Mohamed Moussaoui, le président du Conseil Français du Culte Musulman.
Cette année, le mois du Ramadan sera un peu différent vu qu’il n’y aura pas de rupture de jeûne collective, ni de veillée spirituelle en dehors des foyers.
“Il est important de rester confinés chez soi et de limiter ses déplacements au maximum, en respectant les gestes de barrières (éviter les embrassades, saluer sans se serrer la main, utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter, éternuer ou tousser dans un mouchoir ou dans son coude et se laver toujours les mains).
C’est la meilleure manière, à ce jour, de prendre soin de soi, de sa famille, de ses amis, et surtout des personnels soignants qui, en cette période de crise, sont en première ligne.

Les cultes s’organisent face au nouveau coronavirus

Le calendrier religieux du mois d’avril bouleversé par le nouveau coronavirus. Le chef de l’État a indiqué jeudi 2 avril que les traditionnelles fêtes prévues ce mois-ci devraient – obligatoirement – se faire sans rassemblement. Et ce, pour lutter contre la propagation de l’épidémie de Covid-19, qui sévit un peu partout sur la planète.
Les responsables religieux sont forcés de s’adapter. En effet, le message du chef de l’État était de prévenir les plus hautes autorités religieuses (Église Protestante Unie de France, Conseil Représentatif des Institutions Juives de France (CRIF), Conseil Français du Culte Musulman (CFCM)) que les traditionnelles fêtes religieuses, le Ramadan 2020 (vendredi 24 avril), Pâques (dimanche 12 avril 2020) et Pessah (mercredi 8 avril 2020), ne pourraient pas être organisées sous leur forme habituelle. “Il y a une possibilité de les vivre d’une façon virtuelle”, ajoute-t-il.
Grâce aux réseaux sociaux et aux médias, les représentants des principaux cultes parviennent tout de même à garder le lien avec leur communauté.
Dalil Boubakeur, le recteur de la Grande Mosquée de Paris, demande aux responsables religieux et aux imams de mosquées de “se conformer à l’interdiction de tout rassemblement de plus de 20 personnes”. Il est important de rappeler que ‘les institutions d’enseignements adossés aux mosquées’ sont aussi concernées par cette mesure.

Read More
Avr 4, 2020

Posted by | Commentaires fermés sur Ramadan 2020 : confinement, date prévisible… Les infos clés

Ramadan 2020 : confinement, date prévisible… Les infos clés

Ramadan 2020 : confinement, date prévisible… Les infos clés

Le CFCM a annoncé, samedi matin, que la nuit du doute (Laylat Al Chak : marquant la fin d’un mois lunaire) pour le mois de Ramadan 1441-2020 correspondra au mercredi 22 avril. Le Ramadan, mois sacré du calendrier musulman, devrait débuter très probablement le jeudi 23 avril 2020, selon les calculs astronomiques. La date du début de ce mois sacré sera en principe confirmée lors de la nuit du doute, par l’observation de la nouvelle lune par le Conseil Français du Culte Musulman.Il est important de rappeler que “des scientifiques ont annoncé le 20 février dernier, se basant principalement sur des calculs astronomiques, que le Ramadan 2020 qui correspond à 1441 de l’année hégirienne, commencera le jeudi 23 avril en France”. Son terme est fixé au vendredi 22 mai.

Cependant, dans l’Hexagone, “c’est le Conseil Français du Culte Musulman (ayant vocation à représenter les musulmans de France) qui est l’unique autorité religieuse habilitée (qualifiée, autorisée) à annoncer, à l’issue de la nuit du doute, la date du mois de Ramadan”, précise Emmanuel Macron, le président de la République française.

En cas de propagation de la période de confinement, qui a débuté le mardi 17 mars dernier, la Grande Mosquée de Paris, à l’image des autres lieux de culte, n’accueillera pas plus de quinze personnes, à condition de respecter les règles de distanciation sociale.

Le Conseil Français du Culte Musulman prépare d’ores et déjà les fidèles à cette éventualité et leur indique la conduite à tenir.

Et si le confinement en France devrait se prolonger au-delà du 25 avril 2020 ?

La France engage une course contre la montre afin d’endiguer l’épidémie du coronavirus. Alors que l’épidémie de Covid-19, apparue en Chine en Décembre dernier, poursuit sa progression dans l’Hexagone, les responsables des mosquées, soucieux de respecter les mesures d’interdiction émises par le chef de l’État, oscillent entre deux options pour l’organisation des prières de Tarawih (prières quotidiennes du soir pendant le mois de Ramadan) et du vendredi.

Selon les derniers chiffres communiqués dimanche par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le nouveau coronavirus, qui sévit un peu partout sur la planète, a provoqué près de 7 000 décès et a contaminé 15 000 personnes en France.

Emmanuel Macron a annoncé mercredi 25 mars l’interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes, et ce, pour freiner la propagation du nouveau coronavirus. Cela signifie alors que durant le mois de Ramadan , les prières collectives ne pourront pas être accomplies à la mosquée. “Le confinement et l’épidémie de Covid-19 ne sont pas un frein à la pratique du jeûne”, ajoute Mohamed Moussaoui, le président du Conseil Français du Culte Musulman.

Read More
Mar 26, 2020

Posted by | Commentaires fermés sur 5G : le cahier des charges est validé, les enchères peuvent commencer

5G : le cahier des charges est validé, les enchères peuvent commencer

5G : le cahier des charges est validé, les enchères peuvent commencer

Les solutions envisagées pour la 5G
La 5G est la cinquième génération de téléphonie mobile à être conçue pour des cas d'usage autres que la donnée et la voix. Autrement dit, des communications mobiles ultra haut débit. Ce nouveau réseau permet de répondre à l’accroissement exponentiel de l’utilisation des données. Il peut gérer un nombre important de connexions.
Le cahier des charges de la 5G, publié le mois dernier par l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (l’Arcep), prévoit des débits jusqu’à 30 fois supérieurs à ceux de la 4G, principalement pour les applis THD, un nombre élevé d’objets connectés, et une latence (transmission des données) de l’ordre de la milliseconde, essentiellement pour les applis critiques, soit 30 fois mieux que la 4G.
Selon Sébastien Soriano, le président de l’Arcep, tout un éventail de technologies est déjà mis en œuvre pour atteindre ces objectifs. Des réseaux structurés en couches – techniques de network slicing – seront ainsi utilisés pour servir des usagers aux besoins très variés (communication ultra haut débit, internet des objets, etc.).
“Les réseaux 5G devront alors être flexibles et répondre à des usages variés”, précise Jean-Philippe Bosnet, le président-directeur général du groupe Paritel.

Bien plus que des gigabits : les promesses de la 5G

La 5G promet d’améliorer l’expérience de l’utilisateur final en offrant principalement de nouveaux services. Ainsi, les opérateurs télécoms français pourront tirer parti de leur spectre afin de servir divers usagers pour différentes applications.
“Les réseaux 5G devront commencer à être déployés après juin 2020, une fois les normes relatives à la 5G élaborées”, ajoute le PDG de la société Paritel.
Cette nouvelle technologie devrait également permettre de réduire le temps de latence et d’accroître considérablement le débit des données, en comparaison avec les réseaux 4G, 4G+ et 3G. Elle peut faire évoluer les méthodes d’éducation en assurant essentiellement un stockage dans le nuage des connaissances disponibles sur l’Internet et des manuels numériques (Livre de l'élève, cahier d'activités, guide pédagogique, etc.), ce qui dopera le développement d’applis telles que le commerce électronique, la cybersanté et le cyberapprentissage. Elle peut même aider les personnes à participer à des activités ou performances collectives ou à créer des œuvre d’art. Il devient ainsi beaucoup plus facile pour le grand public de partager rapidement des opinions au sujet d’une question sociale ou politique par l’intermédiaire des réseaux sociaux.
Les innovations du secteur digital augmentent la productivité de tous les secteurs utilisateurs de services numériques.

Read More
Mar 12, 2020

Posted by | Commentaires fermés sur Les élections municipales 2020 : est-ce que le coronavirus perturberait-il le déroulement du scrutin ?

Les élections municipales 2020 : est-ce que le coronavirus perturberait-il le déroulement du scrutin ?

Les élections municipales 2020 : est-ce que le coronavirus perturberait-il le déroulement du scrutin ?

En pleine pandémie de coronavirus, les autorités ont pris la décision de ne pas reporter les élections municipales qui sont prévues les 15 et 22 mars prochains. Afin de limiter les risques de contagion entre les différents électeurs, le gouvernement a décidé de mettre en place plusieurs consignes d’aménagements des bureaux de vote, des consignes d’hygiène ainsi que la facilitation des demandes de procuration. Néanmoins, la pandémie pourrait avoir un certain impact sur la participation des votants qui hésitent encore pour se déplacer alors que le contexte sanitaire et en crise.

Un scrutin assez inédit

Comme a affirmé Jean-Pierre Mangiapan, l’un des candidats en course à Villefranche-sur-Mer, non seulement il s’agit du premier municipal à laquelle participe la République en marche, mais aussi, c’est la première élection municipale qui se déroule dans un contexte national qui est en crise sanitaire.
Alors la maladie de Covid-19 a été reconnu comme une pandémie par l’organisation nationale l’OMS, les français sont appelés le 15 mars prochain à choisir leur élu local dans les 35 000 communes.

Depuis l’arrivée de la maladie dans l’hexagone, le gouvernement avait écarté l’option du report des élections municipales, toutefois, depuis le 9 mars, il a pris plusieurs dispositions afin d’essayer de contenir la propagation du virus le jour du vote.

Toutefois, malgré ces multiples mesures, un grand nombre d’électeurs pourront s’abstenir à voter soit à cause d’un confinement soit par crainte d’attraper la maladie.

Plusieurs bureaux aménagés afin d’éviter la contagion

Le ministre de l’Intérieur, n’a qu’un seul mot d’ordre « Voter, oui, mais surtout sans danger ». En effet, il a veillé à envoyer le 9 mars dernier une nouvelle circulaire aux préfets afin de détailler les précautions et les mesures qu’il faut prendre le 15 mars prochains dans les endroits de vote.

Selon Jean-Pierre Mangiapan, le conseiller de l’opposition à Villefranche-sur-Mer, les bureaux de vote dans les communes ont été aménagé de façon à ce que les électeurs évite les situations de promiscuité prolongée.
En outre, dans certains bureaux il y a un marquage au sol qui permet de maintenir une distance assez suffisante entre les différents électeurs durant le vote.

Read More
Fév 25, 2020

Posted by | Commentaires fermés sur L’Internet en France : trois chiffres de l’Arcep à retenir !

L’Internet en France : trois chiffres de l’Arcep à retenir !

L’Internet en France : trois chiffres de l’Arcep à retenir !

Plus de 34 millions d’abonnés à la fibre optique (FTTH) en France L’Arcep – l'Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes, au statut d'autorité administrative indépendante – a publié la semaine dernière les résultats de son suivi du marché du très haut débit (THD) en France – déploiements et abonnements – à fin janvier 2020. Ce trimestre confirme l’augmentation constante du nombre d’abonnements et du déploiement de la FTTH – Fibre optique jusqu’au domicile ; Fiber To Fiber.

“Le nombre d’accès à THD passe la barre des 15 millions, grâce principalement à la progression continue des accès en FTTH et FTTLA (Fibre to the last amplifier ou Fibre to the last active) de bout en bout”, ajoute Jean-Philippe Bosnet, le Président-directeur général du groupe Paritel.

Depuis 2017, l’accroissement de la part du THD s’accélère progressivement. Le nombre de lignes a bondi, rien qu’au troisième trimestre 2017, de plus de deux millions, selon Soriano Sébastien, le président de l’Arcep.

Sur l’année 2019, ce sont près de 7 millions (soit 6. 9 millions) de foyers qui ont été raccordés, portant donc à 32 millions le nombre total de locaux éligibles à un abonnement très haut débit.

Au 29 décembre 2019, quelque 34 millions de bureaux et de locaux étaient éligibles à une connexion THD, que ce soit par le VDSL3, le câble, la FTTH ou la FTTLA.

“Les grands opérateurs télécoms – Orange, Paritel, SFR, Bouygues Telecom et Free – doivent cependant intensifier leurs efforts afin d’atteindre les buts de couverture qu’ils se sont fixés”, prévient Houlin Zhao, le président de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT).

Nombre d’abonnements à Internet THD en France

Au quatrième trimestre 2019, le régulateur des télécoms dénombrait 36 millions d’abonnements Internet à très haut débit en France, soit une augmentation de 7. 9 % sur une année.

Cette croissance provient essentiellement de l’augmentation du nombre d’abonnements en FTTLA et FTTH de bout en bout, avec une hausse de 689 000 par rapport aux trois trimestres précédents.

Selon le président de l’Union Internationale des Télécommunications, “c’est grâce notamment au THD que se réalise cette progression, signe de l’accélération des déploiements société par les acteurs du terrain”.

Il est important de rappeler que le haut débit poursuit son déclin. Cette baisse considérable du nombre d’abonnements (25 millions) continue à s’élever avec 5 millions d’abonnements – soit 4 980 000 abonnements – en moins sur une année.

Read More
scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services