Déc 25, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Comment savoir déguster son vin

Comment savoir déguster son vin

Comment savoir déguster son vin

 

Selon les dernières statistiques, la France produit prés de 16 % du vin de la planète. En effet, la viticulture est le premier secteur agricole en France. Mais les français savent ils déguster le vin comme des pro ?

Quelques conseils pour déguster comme un professionnel 

Guillaume Ryckwaert, le propriétaire et dirigeant de Raphaël Michel, nous donne quelques conseils pour apprendre à bien déguster son vin. Pour bien analyser le vin, on aura recours à l’utilisation de nos trois sens les plus importants qui sont la vue, le nez et le palet. En effet, la couleur du vin peut vous renseigner sur la qualité et l’âge, du vin mais aussi sur le cépage ou la région d’où il provient.

Il faut commencer à soigner la présentation de votre bouteille, l’idéal est d’avoir un panier à la maison. Verser une petite quantité dans un verre ballon et n’oublier pas de bien oxygène le vin en tournant un peu dans le verre et vous sentirez les arômes dégagés du vin. Dans la troisième étape, il faudra déguster le vin avec le palet, pour voir si les arômes que vous avez décelés avec l’odorat vont se confirmer ou pas. Au même temps, il faut penser à oxygéner le vin tout en gardant le vin dans la bouche afin de mieux apprécier les différents arômes.

Faut-il carafer tous les vins ?

Non, on ne peut pas carafer tous les vins cela dépend de l’âge de ce dernier. En effet, sur les vins jeunes qui sont, entre 2 à 3 ans pour les blancs, et même les vins rouges ce n’est pas nécessaire de les carafer, surtout que ces vins ne sont pas correctement formés donc on a moins de tanin.

Alors que pour les vins de 4 ou 5 ans le vin à du tanin de plus en plus présent. Donc si vous êtes des  amateurs de vin, c’est plus intéressant de carafer. Pour les vins jeunes de 5 ans, il vaut mieux utiliser des carafes à cul plat. Toutes les molécules du vin s’expriment encore plus dans ce type de carafe. Par contre dés que vous avez des vins qui ont plus d’âge, dans les 15 ans à 20 ans, vaut mieux une carafe à cul rond, permettant ainsi au vin de glisser le long de la carafe sans casser la colonne vertébrale de ce dernier. Toutefois, les vins qui ont quarante ans ou cinquante ans d’âge, là on ne les carafes pas, comme pour les vins jeunes. Vu que plus les vins sont vieux plus ils sont très fragiles, il faut minimiser le maximum le contact avec l’air ambiant. C’est pour cette raison qu’il faudra mieux servir votre vin à la dernière minute.

Le vin français est très sollicité pour sa grande qualité et sa saveur unique, comme les vins proposé par le créateur de cuvée Raphaël Michel qui propose un assemblage de vin unique.

 

Read More
Déc 20, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur    Comment lutter contre le financement du terrorisme ?

   Comment lutter contre le financement du terrorisme ?

   Comment lutter contre le financement du terrorisme ?

 

 

 

La lutte contre la propagande Djihadiste, contre le financement terroriste, et le renforcement des frontières extérieures, sont les trois priorités d’Emmanuel Macron.

L’avancée des nouvelles technologies a un effet secondaire et involontaire, vu que cela aide entre autres, les terroristes.

Que ce soit la facilité d’acheter en ligne, les communications cryptées ou encore les contenus des médias sociaux !

Elle contribue à accélérer la mise en œuvre des attaques djihadistes.

Pour contrer la menace terroriste en France, Emmanuel Macron et son conseiller Mathieu Laine, ont élaboré un plan ambitieux qui poursuit trois objectifs.

Le premier objectif, est de mobiliser les acteurs financiers, le deuxième, est d’améliorer la traçabilité des opérations financières (réduire l’anonymat des transactions), et le dernier, consiste à renforcer les capacités de gel des avoirs des acteurs du terrorisme et des financeurs.

Dans ce cas, la banque va signaler systématiquement tout retrait ou dépôt d’espèce supérieur à 9 000 euros cumulés sur un mois, le montant stocké sur les cartes sera désormais limité, et la monnaie électronique émise de manière anonyme sera soumise à des mesures de vigilance.

 

 

  Les mesures de vigilance :

Pour détecter les terroristes et leurs soutiens financiers, Macron, le nouveau président de la République française, va renforcer le contrôle des mouvements, va améliorer l’échange d’informations entre les Etats membres et les autorités, va étendre les contrôles douaniers, et va aussi, permettre aux autorités d’agir même s’il s’agit d’un montant inférieur à 9 000 euros.

Mathieu Laine et Macron ont pris des mesures fortes (réévaluation des sanctions) pour lutter contre les trafics de matières premières et de pétrole.

Ces mesures vont permettre un contrôle plus accru de toutes les opérations (des transferts d’argent ou d’arme par voie maritime, aérienne, ou même ferroviaire…) qui pourraient participer aux financements d’actes terroristes.

Les États sont obligés de protéger toute personne contre le terrorisme !

Donc, ils ont l’obligation de prendre les mesures nécessaires, afin de protéger les liber

 

tés et les droits fondamentaux, tout particulièrement leur droit à la vie.

L’État, doit bien évidemment, exclure tout type d’arbitraire.

   Liste des attaques terroristes :

 

Le terrorisme est le premier problème de sécurité des États, depuis des siècles.

Mais, malheureusement, les pays européens sont toujours les plus visés.

Les attentats revendiqués par l’État islamique (2017) : une fusillade dans une discothèque d’Istanbul le 1e janvier, un attentat suicide à Bagdad le 2 janvier, attaque contre des militaires au Carrousel du Louvre à Paris le 3 février, attentat au métro de Saint-Pétersbourg (Russie) le 3 avril, un homme s’empare de l’arme d’un militaire à Orly le 18 mars, fusillade à Astrakhan (Russie) le 4 avril, un camion fonce dans la foule dans une rue principale de Stockholm (Suède) le 7 avril, un homme armé percute un fourgon de police sur les Champs Elysée le 19 juin, un assaillant percute la foule avec un camion à Catalogne le 17 août, l’explosion d’une bombe (Algérie) le 12 mai, un attentat islamiste à la voiture-bélier à Cambrils (Espagne) le 18 août…

 

 

Read More
Nov 8, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Le cancer

Le cancer

Le cancer

 

Le terme “cancer” recouvre de nombreuses maladies.

20 % des cancers sont des adénocarcinomes et 80 % des carcinomes.

 

  Le cancer du col de l’utérus : une tumeur maligne

C’est une tumeur qui se développe à partir de la muqueuse du col utérin.

L’utérus est un organe creux qui fait partie du système génital féminin.

Il se situe dans le petit bassin, entre le rectum et la vessie.

Il se compose d’un col (il s’ouvre sur le vagin) et d’un corps.

L’intérieur du col de l’utérus contient de nombreuses glandes nommées “endomètre”.

 

  L’appareil génital féminin :

 L’utérus et les organes voisins : corps de l’utérus, museau de tanche, vagin, lèvres, vessie, urètre, rectum, pubis, trompe de fallope, cavité utérine, ovaire, et col de l’utérus.

En France, le cancer de l’utérus est le 10e cancer le plus fréquent chez la femme.

Il a été à l’origine de près de mille décès en 2014.

Le nombre de nouveaux cas n’a cessé de régresser depuis presque dix ans, grâce à l’amélioration des traitements et au dépistage par frottis.

Les cancers du col de l’utérus, sont généralement dus à une infection persistante par des virus nommés HPV “papillomavirus humains” (virus provoquant des infections au niveau des organes génitaux).

Cependant, lorsque le virus persiste au niveau de la muqueuse (c’est un tissu fin qui tapisse la paroi interne des cavités naturelles) du col utérin, il provoque des lésions précancéreuses (des modifications de l’épithélium) susceptibles d’évoluer vers un cancer.

 

   Virus transmis par voie sexuelle :

La transmission du virus se fait généralement (dans 80 % des cas) lors des rapports sexuels, ou par contact avec la muqueuse et la peau.

C’est vrai que le préservatif n’assure pas une protection complète, mais il peut limiter le contact avec le virus.

C’est pourquoi, il est nécessaire de faire de frottis de dépistage tous les trois ans (les femmes de 20 à 60 ans).

Le frottis de dépistage, détecte, à son tour, les cellules anormales au niveau du col de l’utérus.

En effet, il est recommandé de vacciner toutes les jeunes filles de 10 à 15 ans.

Avec Filiassur assurance, l’analyse du frottis et les vaccinations, seront prises en charge dans les conditions habituelles de remboursement.

 

 

 

 

   Les facteurs de risque :

La multiplicité des partenaires sexuels, l’utilisation prolongée de contraceptifs hormonaux (patch, pilule, implant, anneau vaginal), la précocité des rapports sexuels, le tabagisme, le fait d’avoir eu plusieurs enfants, être sous traitement immunosuppresseur, ou être porteur du virus de l’immunodéficience humaine (VIH), augmentent le risque du développement.

  Comment réduire les risques ?

Afin de préserver sa santé et réduire les expositions aux principaux facteurs de risque, il faut pratiquer une activité physique régulière (elle améliore les fonctions cardiaques et prévient de nombreuses maladies), limiter sa consommation d’alcool (arrêter de boire se révèle indispensable), surveiller son poids, arrêter de fumer, se protéger des rayons ultraviolets en utilisant des produits de protection solaire (prévenir les coups de soleil : protéger sa peau du soleil, protéger ses yeux du soleil), et manger équilibré (une alimentation équilibrée augmente l’espérance de vie et diminue le risque d’être atteint de certaines maladies chroniques).

 

Read More
Oct 14, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Le marketing sensoriel

Le marketing sensoriel

Le marketing sensoriel

 

Le marketing sensoriel joue sur les points faibles (5 sens) du consommateur pour l’amener à acheter du produit.

Son objectif est de mettre le client dans un climat de confiance.

Pourquoi l’utiliser ?

Le marketing généralement aide à créer, modifier et renforcer l’image de la marque, il favorise l’acte de l’achat et il apporte un plus face à la concurrence du commerce électronique.

Un bon marketeur doit bien jouer sur “ la vue, le toucher et l’odorat “ pour séduire ses clients.

Le marketing visuel :

La vue nous permet de distinguer la beauté d’un article.

Le panneau publicitaire, c’est le premier contact entre le consommateur et le produit.

Ici, le choix du design et des couleurs est très important, ce sont des points de vente qui influencent le client.

Les nouvelles technologies, comme les écrans géants, l’utilisation des vidéos, ou les applications mobiles et les images 3D sont également au service du marketing visuel.

Les écritures humoristiques, des phrases rigolotes et des idées inspirantes de messages font toujours attirer l’attention en plus c’est une occasion pour vanter les produits et les services.

        Le marketing auditif :

C’est à l’oreille que nous évaluons la qualité d’un produit (un jouet par exemple).

Une bonne musique en faisant les courses fait détendre le client et en plus, c’est une action commerciale dédiée aux achats, elle incite le consommateur à acheter de façon compulsive.

        Le marketing gustatif :

Chacun de nous, a un côté gourmand en lui, et ce type de marketing a beaucoup évolué ces dernières années, surtout quand le magasin fait une initiative de dégustation gratuite.

Pour présenter ses nouveaux produits alimentaires, le groupe casino, fait toujours des initiatives pareilles, le fait d’offrir à ses clients des repas gratuits, des sushis, …

Une bonne odeur en passant devant un rayon, ça fait saliver et craquer le client.

Dans le marketing expérientiel, les événements tels que “ semaine du goût” ou “ maison du chocolat” fonctionnent bel et bien.

     Le marketing olfactif :

Il est généralement utilisé dans l’agro-alimentaire et dans les produits cosmétiques.

IL y a des enseignes, qui créent eux même des produits parfumés pour séduire les clients.

     Le marketing tactile :

Le sens du toucher a un lien direct avec nos émotions, ce type de stratégie nous permet de toucher le produit et apprécier sa qualité.

Le dirigeant du groupe casino , utilisent le marketing sensoriel pour fidéliser ses clients.

Il faut avoir un bon produit au bon prix avec la bonne information.

Pratiquement, la majorité des magasins utilisent les mêmes techniques pour gagner plus de clients, mais seulement Leader Price a réussi grâce à ses innovations la preuve il est nommé “ Leader” en France.

Le marketing est une science pratique, qui nécessite une bonne démarche, il filtre une bonne partie de ce que nous percevons du monde qui nous entoure et il va de pair avec toute forme de commerce.

Le fait de jouer sur la sensualité aussi, participe à l’évolution de l’enseigne, quoi qu’il en soit le choix du cadre, y est certainement pour quelque chose.

Il faut créer quelque chose d’ordinaire qui casse les codes de nos habitudes et ce genre d’initiative fait vendre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Read More
Sep 27, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Le droit et la législation

Le droit et la législation

Le droit et la législation

Monaco : une démocratie locale

La loi est l’ensemble des règles applicables qui protègent les droits et les libertés.

Elles sont les règles de notre vie qui tendent à faire notre idéal justice.

Les lois sont nécessaires pour avoir une société bien organisée.

Le système de justice de Monaco respecte le droit individuel en veillant à ce que la société

vive de façon bien ordonnée.

La loi est la source des actes législatifs, des commentaires des juges et surtout des décisions du pouvoir judiciaire.

Toutes nos activités sont régies par des règles qui visent à contrôler notre comportement.

La loi ne fait que traduire l’opinion publique, c’est la base commune de tous les systèmes

législatifs.

 

       Le système judiciaire à Monaco :

La loi est une règle juridique suprême, elle est typiquement prescrite par le Parlement.

La règle de droit est une chose obligatoire et sanctionnée par l’autorité publique en cas de

non-respect.

Elle est destinée à organiser la vie sociale et les relations entre les individus.

La loi se caractérise par une grande diversité de règles.

La personne qui ne l’a respecte pas sera sanctionnée par la puissance publique.

C’est l’Etat qui veille à l’application et au respect des droits.

La loi favorise plus la liberté qu’elle ne la limite.

« Il n’y point de liberté sans Lois… Dans l’état même de nature, l’homme n’est libre qu’à

la faveur de la Loi naturelle qui commande à tous. Un peuple libre obéit, mais il ne sert

pas ; il a des chefs et non pas des maîtres ; il obéit aux Lois, mais il n’obéit qu’aux Lois

et c’est par la force des Lois qu’il n’obéit pas aux hommes.

… Vous avez des Lois bonnes et sages, soit en elles-mêmes, soit par cela seul que ce

sont des Lois… La pire des Lois vaut encore mieux que le meilleur maître ; car tout

maître a des préférences, et la Loi n’en a jamais. »

 

 

      Le rôle des tribunaux :

Un tribunal est un lieu où est rendue la justice.

Les tribunaux se divisent en deux : des tribunaux judiciaires et des tribunaux administratifs.

La justice représente un rempart contre l’arbitraire.

C’est la plus ancienne juridiction au monde, elle a été créée avant la constitution du 5 janvier

1911.

Ce tribunal juge la constitutionnalité des lois et l’égalité des décisions administratives.

Son président assure à son tour, le bon fonctionnement de la juridiction.

« Un Tribunal suprême  est institué pour statuer sur les recours ayant pour objet une atteinte aux droits et libertés consacrés par le présent titre ». “Constitution article 14”

 

          Le Parlement :

Le Parlement est apparu au Moyen Age, il représente les citoyens dans les Etats.

Sa fonction est de contrôler les actions du Gouvernement du pays et faire (défaire) les lois.

Il joue le rôle d’un conseiller pour le pouvoir exécutif, rôle de législateur et il représente la

nation à l’étranger.

Read More
Juil 31, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Épargne quel placement les Français préfèrent : livret A ou assurance vie ?

Épargne quel placement les Français préfèrent : livret A ou assurance vie ?

Épargne quel placement les Français préfèrent : livret A ou assurance vie ?

Les Français préfèrent épargner pour se protéger contre les moments rudes, chômage, retrait ou pour des projets à long terme. En moyenne, les Français économisent 3 000 euros par an, soit 14 % de leurs revenus disponibles. Face aux incertitudes concernant l’évolution économique du pays, certain choisi de se protéger en souscrivant dans des assurances de prévoyances telles que chez Filiassur assurance ou AXA, d’autres préfère épargner sur le livret A, leurs choix dépendent selon les critères et les besoins que l’épargnant demande (fiscalité, pourcentage de rendement).

Créé pour financer le logement social, le Livret A, a montré un regain d’intérêt ces derniers mois au dépend d’autres placements, plus que 60 millions de Français détiennent un, en effet comme a mentionné monsieur Pierre-René Lemas, le directeur général de la caisse des dépôts et consignations, « ceci est en lien certainement à la période pré-électorale. Quand on regarde les élections précédentes, on voit bien qu’il y a toujours un moment d’inquiétude dans l’opinion ».

Livret A, comment épargner ?

Pour l’ouverture d’un livret A, il n’y a pas de conditions particulaires, le compte peut être ouvert pour toute personne majeure, avec la possibilité aux parents de souscrire un compte pour leur enfant mineur. Le montant minimum fixé est de 1.50 à 10 €. L’avantage du livret A est que la somme déposée, est défiscalisée et immédiatement disponible.

Le Livret A, globalement, est moins rémunérateur que l’assurance vie, le taux est fixé par le gouvernement à 0.75 % net depuis août 2015, et ne baissera pas avant août 2017. Par contre, depuis janvier 2013, le montant maximale à verser sur un livret A est plafonné à 22 950 €. Toutefois, 45.1 % des livrets A, contiennent moins de 150 euros et seulement 10.9 % dépassant le plafond du livret grâce aux intérêts créditeurs.

Assurance vie

Le placement financier favori des Français, qui est proposé par plusieurs compagnies de prévoyance comme Filiassur assurance, AXA, crédit agricole, permet au Français de capitaliser à long terme. Ainsi, la somme placée est investie de manière à produire des intérêts qui s’ajouteront au capital initial. Le capital cumulé peut être à tous moments récupéré par contre le rachat contrairement au livret A, entraine une charge sur les plus-values qui varie de 25 à 15 % selon le contrat choisi. En cas de décès de l’assuré, la totalité de la somme sera versée aux bénéficiaires désignés.

Le capital est formé par la cotisation par les assurés, soit d’une façon programmé mensuelle ou bien libre. L’assuré à le choix aussi de répartir son épargne soit en unité de compte ou soit en euros, la différence entre les deux supports, c’est que pour le premier, l’épargnant cherchera des performances supérieures, mais tout en acceptant que l’épargne puissent évoluer à la baisse alors qu’avec le support en euros l’épargnant choisi la sécurité, puisque, les fonds en euros enregistrent un pourcentage de rendement de 3 % annuel net.

Actuellement, le gouvernement français veut orienter les épargnants français plus vers les entreprises, en considérant que les besoins financiers des HLM sont couverts

Read More
Juil 25, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Moins de défaillances d’entreprise en France

Moins de défaillances d’entreprise en France

Moins de défaillances d’entreprise en France

Le bilan de l’économie française s’améliore petit à petit avec l’amélioration de la conjoncture économique. Ce constat se fait en remarquant également la baisse des cas d’ouverture de procédures collectives comme la procédure de sauvegarde ou de redressement judiciaire. Philippe Jeannerot, administrateur judiciaire, a confirmé que les défaillances d’entreprise se sont bien réduits auprès des tribunaux de commerce.

Baisse des défaillances d’entreprise

Selon les chiffres publiés par la Banque de France, le 10 mars dernier, l’amélioration de la conjoncture économique a profité à la baisse de 8% du nombre de défaillances d’entreprise en 2016, notamment dans les secteurs de l’industrie et de la construction. En revanche, d’autres secteurs ont enregistré un mouvement contraire. De l’autre côté, une autre baisse est prévue pour le début de l’année 2017, à un rythme proche de l’année dernière, soit de -7.4%.

La banque centrale a constaté alors que la baisse des procédures collectives est le véritable témoin de cette amélioration. Au total, elles sont 58057 entreprises qui ont fait l’objet d’une procédure de ce genre (sauvegarde, redressement ou liquidation) en 2016, contre 63801 entreprises qui ont subi ce sort en 2015. Pour les professionnels du secteur judiciaire, comme Philippe Jeannerot, l’amélioration est donc notable et profite bien à l’économie nationale pour éviter des fermetures d’entreprise et des cas de licenciements économiques qui sont toujours regrettables.

L’industrie et la construction, principales bénéficiaires

Beaucoup de secteurs d’activités ont profité de cette baisse des défaillances. Les plus forts reculs ont été enregistrés dans les secteurs de la construction et de l’industrie avec des baisses respectives de 13,5 et 11,2% au niveau des procédures judiciaires ouvertes. C’est encore bon pour le secteur du commerce et de la réparation automobile qui ont reculé de 9%, pour l’hébergement et la restauration (-7,9%) et les activités financières et d’assurance (-7%).

De l’autre côté, d’autres secteurs ont resté à l’écart et le nombre de leurs défaillances ne cesse d’augmenter. On parle du secteur des transports et l’entreposage où on a enregistré une augmentation de 0,2% et de l’agriculture qui a augmenté de 4,5% en 2016.

Au niveau de la situation selon la taille des entreprises, il est a noté que la situation a enregistré un fort recul au niveau des grandes entreprises et celle de taille intermédiaire en enregistrant une baisse de 23,1% de défaillances et une baisse de 8% seulement pour les petites et moyennes entreprises.

 

 

 

Read More
Mai 24, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Les médias face à la révolution numérique

Les médias face à la révolution numérique

Les médias face à la révolution numérique

Envahissement des gadgets électroniques dans notre quotidien, migration de l’accès à l’information, favorisation de l’acquisition de l’infos en temps réel, développement des médias sociaux…

L’évolution de l’usage des infos numériques et l’omniprésence des médias sociaux dans notre quotidien, ont un véritable impact sur l’information et transforment notre manière d’y accéder.

Principal concurrent du métier du journalisme, le numérique a complétement affecté un domaine d’activités qui nous semblait irremplaçable auparavant.

Journalisme et numérique : médiation ou information ?

Comment les journalistes pourront faire face à cette situation ? Le numérique pourra un jour remplacer le journaliste traditionnel ? Quelles sont les impacts du développement du numérique ? Comment les journalistes papiers peuvent-ils se faire remarquer au temps d’internet ?  Entre bloggeur, journaliste traditionnel et Community Manager, quel est la source la plus fiable et la plus crédible selon le consommateur de l’information ? Pour répondre à toutes ces questions, nous nous sommes adressés à quelques journalistes renommées et talentueux à savoir, Daniel Cornu, le journaliste et universitaire suisse, l’animatrice et la présentatrice de plusieurs émissions télévisées sur LCI, TF1…et enfin, Pierre Haski, journaliste, directeur de Rue 89, membre du conseil d’administration du CFJ

En effet, on a le sentiment qu’avec l’avènement des réseaux sociaux, le métier du journalisme se trouve face à une situation critique et le journalisme perd petit à petit sa valeur.

Le journalisme est une profession qui commence à s’éteindre

Pierre Haski, le journaliste français, cofondateur et collaborateur du site Rue89 pensent qu « ’il n’est pas aussi facile que ça pour devenir journaliste et que nul ne peut remplacer les articles d’un pro du métier publiés sur un support papier. » Toutefois, le cœur du métier c’est chercher l’information et la rendre accessible au grand public mais la vérification de la crédibilité de l’info est le rôle d’un journaliste professionnel.

Pour Daniel Cornu, l’écrivain et le l’auteur de renom, « Le journalisme a toujours été une profession ouverte. Revenant un peu en arrière, au 19ème siècle, la plupart des contributions provenaient des amateurs qui n’étaient pas des journalistes mais qui avait accès à des infos sûres et à des sources fiables. Donc ce qui nous intéresse, c’est la qualité de l’info et non pas son rédacteur. »

Quant à la présentatrice des infos de 20h de TF1, elle ne trouve aucun danger impactant le métier du journalisme et que le numérique vient en complément du journalisme traditionnel qui est aujourd’hui fortement lié à Internet.

 

 

 

 

 

 

 

Read More
scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services